Actualité

 

Espion pour messagerie instantanée

Publié le 11-06-2007 à 22:44:24 dans le thème Virus - Antivirus

Pays : Etats-Unis - Auteur : Damien Bancal


Pub : Tous les antivirus gratuits pour protéger et nettoyer votre ordinateur


Note des lecteurs: 2.8/5

Nous avons reçu à la rédaction plusieurs logiciels commerciaux qui permettent d'espionner les conversations sur Internet. Effrayant !


IMMonitor Software, PME américaine s'est spécialisée dans le logiciel espion. "Notre but, explique le fondateur de cette société, permettre aux patrons de surveiller leurs salariés, aux parents de contrôler leurs enfants, aux époux/épouses méfiant(e)s de s'assurer de la bonne moralités de leurs conjoints."


Pour "aider" à cette bonne "moralité", IMMonitor Software propose donc plusieurs logiciels qui sniffent, surveillent, les conversations passées par des messageries instantanées comme MSN, ICQ, Yahoo, ... Baptisés Messenger Monitor Sniffer 3.0, ces outils ont été conçus pour capturer et observer les conversations des pagers les plus communs. La famille Messenger Monitor Sniffer 3.0 est capable d'enregistrer des conversations automatiquement en temps réel, de les exporter dans un document HTML. Des outils en mode local commercialisés entre 69.95 $ et 79.95 $.

 

Messenger sniffer

 

 

Les mêmes, mais à distance

Dans la famille Messenger Monitor Sniffer 3.0, nous y trouvons aussi IMMonitor Messenger Spy 2.0. Cet outil, qui fonctionne pour MSN, Yahoo, AIM, ICQ, ... permet de contrôler, bloquer ou enregistrer des conversations passées par des messageries instantanées. Le tout, à distance, sans faite "sonner" le moindre antivirus et autres firewall. D'une simplicité à faire pâlir 007, ce "Monitor" contrôle toutes les conversations, sans l'utilisation d'un logiciel tiers installé sur un ordinateur distant. Il est possible de surveiller en temps réel, de sauvegarder, mais aussi de bloquer les outils en cas de besoin. IMMonitor Software commercialise ce IMMonitor Messenger Spy 2.0, 39.95 $.


Facile d'accès, installation rapide, prenant peu de place sur un disque dur, tourne sous Windows XP, 2000, 2003 ou Windows NT , ces sniffers ont besoin de 64 Mo de RAM pour fonctionner. Attention, il est à noter que ce type de logiciel est illégal en France en cas d'utilisation dans un ordinateur sans y avoir été invité. Bref, un patron qui souhaite espionner ses salariés est dans l'illégalité la plus complète si ces employés n'ont pas été avertis. Dans le cadre familial, ces logiciel n'ont rien d'illicites... seul la moralité de l'utilisateur pourra être mis en doute, mais cela reste une autre histoire... de famille ! (zataz)

 

Conseiller cet article RSS ZATAZ Digger cet article ! Partager cet article avec mes amis sur Facebook ! Partager cet article sur del.icio.us

Derniers contenus

Fuite de données d'auditeurs de France Info

29-04-2014 à 12:55 - 0 commentaire(s)

Ip, mail et système informatique des auditeurs web de France Info accessibles aux pirates.

Problème de sécurité pour M6 Boutique

29-04-2014 à 12:10 - 0 commentaire(s)

Un bug sur le site web de M6 Boutique pourrait permettre de piéger les clients de cet espace de télé achat.

Le contrôleur Européen de la Protection des Données a des fuites

29-04-2014 à 11:50 - 0 commentaire(s)

Le site Internet du Gardien Européen de la protection des données personnelles a des problèmes avec sa propre sécurité informatique.

Watch Dogs : plusieurs failles corrigées pour Chicago

28-04-2014 à 14:19 - 0 commentaire(s)

Plusieurs importants sites de la Ville de Chicago corrigés via le protocole d'alerte de zataz.

66 pays visés par un code malveillant dédié aux SMS

28-04-2014 à 11:51 - 0 commentaire(s)

SMS Android OS FakeInst, un logiciel malveillant qui utilise vos SMS pour détourner de l'argent.

Anonymous lance le projet AirChat

28-04-2014 à 11:40 - 0 commentaire(s)

AirChat, un projet Anonymous qui souhaite permettre la diffusion de données numériques par la bande FM.

Google rembourse des utilisateurs d'Android

28-04-2014 à 11:16 - 0 commentaire(s)

Un virus informatique cachée dans une application Android ? Google s'excuse et rembourse les internautes piégés.

Piratage d'une Université pour fabriquer des bitcoins

28-04-2014 à 11:02 - 0 commentaire(s)

Des pirates informatiques ont compromis cinq serveurs de l'Université de l'Iowa pour installer une fabrique de bitcoins.

Sur le même thème : Virus - Antivirus

66 pays visés par un code malveillant dédié aux SMS

SMS Android OS FakeInst, un logiciel malveillant qui utilise vos SMS pour détourner de l'argent.

Google rembourse des utilisateurs d'Android

Un virus informatique cachée dans une application Android ? Google s'excuse et rembourse les internautes piégés.

Un RAT dans de faux courriels American Express

Un code malveillant s'invite dans votre ordinateur pour encore mieux piéger vos smartphones et tablettes.

Un diffuseur Français de logiciels espions condamné

Un jeune internaute Français de 22 ans écope de deux mois de prison avec sursis pour avoir proposés des logiciels espions en téléchargement.

Prudence aux factures de fausses boutiques

Le cyber magasin Hip Hop diffuse des factures piégées. Fausses factures... pour fausses boutiques.

Votre téléphone portable chauffe : la cause à un pirate ?

Vous trouvez que votre smartphone surchauffe ? Un malware est peut-être en train de produire de l'argent pour un pirate.

500000 machines infectées par Windigo

découvert une vaste campagne d’attaques cybercriminelles qui a pris le contrôle de plus de 25 000 serveurs UNIX dans le monde entier.

Un internaute se suicide après avoir reçu le virus Police

Un homme s'est pendu, avec son petit garçon, après avoir reçu le ransomware Police.

 


Syndication RSS

nabaztag

  • http://www.wikio.fr
  • netvibes
  • NewsGator Online
  • Rojo
  • Bloglines
  • Google

ZATAZ mobile et PDA