Actualité

 

Les avertisseurs de radars bientôt interdits ?

Publié le 23-03-2010 à 15:26:33 dans le thème Lois - Justice

Pays : France - Auteur : La rédaction


Pub : Logiciels de sécurité et de protection Internet


Note des lecteurs: 3.0/5

Depuis quelques semaines, les gendarmes Français traquent les acquéreurs d´antiradars commercialisaient par le site detecteursradars.com.

Mise à jour : Le Figaro a diffusé un démenti de la Gendarmerie  Nationale : "Les «cybergendarmes» ont infiltré le site detecteursradars.com, basé en Andorre, qui propose des appareils pour environ 500€. Ils auraient notamment pu identifier les clients en pénétrant les bases de données des systèmes de paiement. " Ces informations sont fausses. Les gendarmes n'ont pas "infiltré" le site comme vous le dites, ils ont simplement constaté, lors de leur "patrouille" sur le net, que ce site vendait des objets en toute illégalité (les détecteurs de radars). Par une réquisition judiciaire, ils ont pu identifier le propriétaire auprès de l'hébergeur. A l'époque où cette constatation est faite, le site est hébergé en FRANCE, et le propriétaire réside en France. Ce n'est qu'à partir de là que le propriétaire, ayant eu connaissance qu'il était recherché, s'est réfugié en Andorre. Pour identifier les clients, contrairement à ce que vous dites, nous n'avons pas "pénétré les bases de données des systèmes de paiement", nous avons adressé des réquisitions judiciaires (toujours la légalité) auprès des plate forme de paiement. Et celles-ci nous ont transmis la liste des acheteurs des détecteurs de radars (l'achat et la détention étant interdites). Voilà la réalité des faits. Il n'y a rien d'illégal là-dessous. L'ensemble de la procédure a été conduite sous le contrôle des magistrats dans le cadre d'une enquête préliminaire. Ce qui est illégal, c'est la vente et la détention de détecteurs de radars. Lieutenant colonel Pierre Bouquin - Service de communication de la gendarmerie"

Depuis quelques semaines, les gendarmes Français mettent la main finale sur un dossier Internet pas comme les autres. Les militaires traquent les acheteurs de détecteur de radar commercialisés par le site Internet detecteursradars.com, un site basé à Andorre. Comme l'indique le Figaro, déjà près de 600 acquéreurs de détecteurs illégaux de radars routiers ont été entendus par la gendarmerie nationale. Certains ont été tout simplement convoqués à la brigade de gendarmerie, d'autres ont été reveillés par les policiers. "Ce qui m'intrigue, souligne un des internautes à la rédaction de ZATAZ.COM, est qu'ils m'ont sorti le listing Paypal de cette entreprise. Il voulait juste savoir ce que j'avais acheté et pour quel montant." Dans l'hebdomadaire Auto Plus, un autre français explique qu'il a du remettre son détecteur après une perquisition à 07h30 du matin. Aujourd'hui, tout ce petit monde risque 1.500 euros d'amende et un retrait de deux points sur leur permis de conduire.

 

Infiltration !

Intéressante affaire que celle du site detecteursradars.com. Alors que le site est toujours en activité sur la toile, les gendarmes du département de cybercriminalité de Rosny-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) auraient identifié les acheteurs français après avoir infiltré le site detecteursradars.com. Les clients ont pu être décelés après la "pénétration" des bases de données des systèmes de paiement du site web. "Les listes obtenues sont minutieusement étudiées et les informations transmises aux antennes locales des gendarmeries qui prennent le relais" confirme le Figaro.

 

iPhone, iCoyote, mise à jour GPS bientôt illicite ?

Le Ministère de l'Intérieur s'intéresse de très prêt, maintenant, aux autres outils antiradars mis à disposition par des sociétés ayant pignon sur rue. Les avertisseurs de radars légaux proposés dans les GPS Tomtom, Garmin, mais aussi dans l'iPhone ou encore les boitiers communautaires comme iCoyote ou encore AlerteGPS sont en passe de devenir illicite [voir]. Une sacré manne financière pour les gabelous. Plus de 800.000 automobilistes utiliseraient déjà ces systèmes. Plus de 800.000 futurs contrevenants.

 

Conseiller cet article RSS ZATAZ Digger cet article ! Partager cet article avec mes amis sur Facebook ! Partager cet article sur del.icio.us

Derniers contenus

Fuite de données d'auditeurs de France Info

29-04-2014 à 12:55 - 0 commentaire(s)

Ip, mail et système informatique des auditeurs web de France Info accessibles aux pirates.

Problème de sécurité pour M6 Boutique

29-04-2014 à 12:10 - 0 commentaire(s)

Un bug sur le site web de M6 Boutique pourrait permettre de piéger les clients de cet espace de télé achat.

Le contrôleur Européen de la Protection des Données a des fuites

29-04-2014 à 11:50 - 0 commentaire(s)

Le site Internet du Gardien Européen de la protection des données personnelles a des problèmes avec sa propre sécurité informatique.

Watch Dogs : plusieurs failles corrigées pour Chicago

28-04-2014 à 14:19 - 0 commentaire(s)

Plusieurs importants sites de la Ville de Chicago corrigés via le protocole d'alerte de zataz.

66 pays visés par un code malveillant dédié aux SMS

28-04-2014 à 11:51 - 0 commentaire(s)

SMS Android OS FakeInst, un logiciel malveillant qui utilise vos SMS pour détourner de l'argent.

Anonymous lance le projet AirChat

28-04-2014 à 11:40 - 0 commentaire(s)

AirChat, un projet Anonymous qui souhaite permettre la diffusion de données numériques par la bande FM.

Google rembourse des utilisateurs d'Android

28-04-2014 à 11:16 - 0 commentaire(s)

Un virus informatique cachée dans une application Android ? Google s'excuse et rembourse les internautes piégés.

Piratage d'une Université pour fabriquer des bitcoins

28-04-2014 à 11:02 - 0 commentaire(s)

Des pirates informatiques ont compromis cinq serveurs de l'Université de l'Iowa pour installer une fabrique de bitcoins.

Sur le même thème : Lois - Justice

Le blocage de site web validé par la Cour Européenne

L'Union Européenne autorise le blocage de sites Internet diffuseurs de données contrefaites.

Un pirate Marocain arrêté en Thaïlande

Un pirate informatique, auteur présumé de plusieurs hacks dans des banques européennes, arrêté en Thaïlande. La Suisse demande sa tête.

La copie privée : Digital Europe n'a pas (encore) tué la culture européenne

La commission des affaires juridiques du Parlement européen a finalement adopté le rapport Castex à une large majorité.

Pirate Chinois arrêté via coopération Sino Américaine

La police chinoise arrête un pirate informatique, membre présumé d'un groupe international avec l'aide de la police Roumaine, Indienne et du FBI.

Plainte contre le pirate du site de Dieudonné

Une plainte pour piratage informatique déposée par l'humoriste polémiste Dieudonné.

Non, on ne peut pas auditer un site à la sauvage

Tester la sécurité d'un site Internet que l'on visite n'est pas autorisé sans l'accord des propriétaires.

4 ans de prison pour un mafieux de la carte bancaire piratée

Un pirate informatique bulgare, spécialiste de la carte bancaire, écope de 4 ans de prison dans une geôle française.

A la rencontre des cybergendarmes du Pas-de-Calais

Les technologies employées par les pirates informatiques évoluent. Les cybergendarmes tentent de s'adapter aux flots de données que déverse le numérique. Réussissent-ils ? Rencontre avec les Ntech du Pas-de-Calais.

 


Syndication RSS

nabaztag

  • http://www.wikio.fr
  • netvibes
  • NewsGator Online
  • Rojo
  • Bloglines
  • Google

ZATAZ mobile et PDA