Actualité

 

Guerre numérique entre pro et anti Israël

Publié le 14-04-2014 à 17:53:19 dans le thème Hacking

Pays : International - Auteur : La rédaction


Pub : Tous les logiciels antiphishing gratuits disponibles sur Internet


Note des lecteurs: 3.2/5

Depuis plusieurs années, des opérations anti Israël sont lancées par des internautes (AnonGh0st, MAS...) venus d'Afrique du Nord, mais aussi d'Asie ou encore de Turquie. L'idée des groupes de pirates derrières ces attaques, protester contre la politique d'Israël envers la Palestine. Dans ces cyber manifestations, de nombreux piratages de site web. Des "barbouillages" de pages Internet, des blocage de sites à coups de DDoS, mais aussi des vols de bases de données avec la diffusion publique des contenus. Il y a quelques jours, réponse du berger à la bergère. Un mystérieux groupe de pirates israéliens, du nom d'Israeli Elite Force, a décidé de taper un grand coup dans la fourmilière des Anonymous qui se sont attaqués à des centaines de sites israéliens, dont des espaces militaires, la poste locale ou encore des ministères.

Après l'attaque de masse du 7 avril, qui avait pour mission « d’effacer l’Etat hébreu du cyberespace », l’IEF a tracé les IP des pirates cachés derrière certaines attaques. 16 ordinateurs de présumés pirates ont été infiltrés et les identités des présumés pirates diffusés. Les hacktivistes israéliens auraient ensuite communiqué aux participants de l'OpIsrael un avertissement « La prochaine fois, ne participe pas à OpIsrael. Nous connaissons ton identité. Nous savons où tu te trouves. Vive Israël ! ». Pour parfaire la "punition", des documents ont été diffusés sur la toile avec des détails des participants accusés : noms, pays d'origine, pseudonymes, mots de passe et sites web utilisaient. La plupart des internautes dénoncés par IEF viennent de Malaisie et d'Indonésie. Plusieurs autres seraient originaires du Portugal, du Royaume-Uni, d'Italie, de Suisse, de Finlande, d'Algérie et d'Arabie Saoudite. Certains ont été filmés.

L'IEF a été créée l'année dernière, après la première opération numérique lancée contre les infrastructures informatiques d'Israël. Ils vont créer l'opération OpIslam, en réponse à OpIsrael, le 26 juillet 2013. Le 8 avril, ils vont diffuser plus de 3.600 comptes mails appartenant à des utilisateurs du Moyen Orient ou encore attaquer le Ministère de la Santé de Palestine, le Political Studies et Research Institute d'Iran et le Daily Pakistan.

 

Conseiller cet article RSS ZATAZ Digger cet article ! Partager cet article avec mes amis sur Facebook ! Partager cet article sur del.icio.us

Derniers contenus

Fuite de données d'auditeurs de France Info

29-04-2014 à 12:55 - 0 commentaire(s)

Ip, mail et système informatique des auditeurs web de France Info accessibles aux pirates.

Problème de sécurité pour M6 Boutique

29-04-2014 à 12:10 - 0 commentaire(s)

Un bug sur le site web de M6 Boutique pourrait permettre de piéger les clients de cet espace de télé achat.

Le contrôleur Européen de la Protection des Données a des fuites

29-04-2014 à 11:50 - 0 commentaire(s)

Le site Internet du Gardien Européen de la protection des données personnelles a des problèmes avec sa propre sécurité informatique.

Watch Dogs : plusieurs failles corrigées pour Chicago

28-04-2014 à 14:19 - 0 commentaire(s)

Plusieurs importants sites de la Ville de Chicago corrigés via le protocole d'alerte de zataz.

66 pays visés par un code malveillant dédié aux SMS

28-04-2014 à 11:51 - 0 commentaire(s)

SMS Android OS FakeInst, un logiciel malveillant qui utilise vos SMS pour détourner de l'argent.

Anonymous lance le projet AirChat

28-04-2014 à 11:40 - 0 commentaire(s)

AirChat, un projet Anonymous qui souhaite permettre la diffusion de données numériques par la bande FM.

Google rembourse des utilisateurs d'Android

28-04-2014 à 11:16 - 0 commentaire(s)

Un virus informatique cachée dans une application Android ? Google s'excuse et rembourse les internautes piégés.

Piratage d'une Université pour fabriquer des bitcoins

28-04-2014 à 11:02 - 0 commentaire(s)

Des pirates informatiques ont compromis cinq serveurs de l'Université de l'Iowa pour installer une fabrique de bitcoins.

Sur le même thème : Hacking

Je vous refais le nez... et le serveur ?

480.000 dossiers médicaux d'une clinique de chirurgie plastique et esthétique compromis dans une intrusion informatique.

Données volées sur le site des vétérans de guerres US

Une base de données du Veterans of Foreign Wars compromise par un piratage informatique.

Jackpot via un cheat code

A partir de manipulations de touches, des amateurs de casinos raflent 10 millions d'euros.

Guerre numérique entre pros et anti gouvernement Syrien

Un groupe d'hacktivistes anti gouvernement Syrien vient de diffuser plusieurs dizaine de milliers d'accès à des comptes mails appartenant à des Syriens.

Piratage informatique du Boeing 777 possible ?

Le Canada se penche sur les possibilités de pirater un avion de ligne.

Piratage dans les spiritueux

La société Spec's, spécialisée dans la vente d'alcool, se fait visiter par un pirate informatique. 500.000 clients touchés.

Le parlement du Nigeria piraté

Un groupe de pirates informatiques s'attaque au site du gouvernement du Nigéria. Les comptes administrateurs et des sénateurs copiés.

 


Syndication RSS

nabaztag

  • http://www.wikio.fr
  • netvibes
  • NewsGator Online
  • Rojo
  • Bloglines
  • Google

ZATAZ mobile et PDA