Reportage

 

Télévore

Publié le 22-02-2004 dans le thème Presse

Pays : Europe - Auteur : Damien Bancal


Pub : Logiciels de sécurité et de protection Internet

Note des lecteurs: 1.7/5

Pourquoi le piratage de télévisions à péage est aussi présent sur Internet ? Nous avons voulu comprendre la situation qui inquiéte les chaînes cryptées.


Par Barbe noire

Qui pirate le décodage satellite ? Personne et tout le monde ; l'être humain est un mammifère opportuniste. La large couverture satellite, la commercialisation de décodeurs non officiels et la vulgarisation des matériels d'encodage ont créé un nouveau marché underground. Ce " fluide " gratuit venant de l'espace, associé à une programmation simpliste, contribue à créer un sentiment de bonne conscience dans les chaumières. Ceci explique que le piratage satellite soit très actif sur le Web.

Comment Canal plus et TPS traquent le pirate
Pour contrer les pirates, les chaînes cryptées utilisent des moyens pirates, mais aussi, la grosse artillerie comme l'attaque par satellite. - lire en cliquant ici -

Article diffusé dans ZATAZ Magazine papier 2

Il est le fait, non seulement d'internautes passionnés de cryptographie mais également celui de quelques escrocs plus ou moins sournois. Pour les premiers, le décryptage des chaînes Sat est semblable à un jeu vidéo High-tech avec une sucette en Panavision et Dolby 5.1 à la clé. Les newbies - les débutants - de plus en plus présents sur les forums - y trouvent aussi le moyen d'obtenir ou d'étendre leur abonnement sans bourse délier. Canal Plus et TPS, au fait de cette situation, ont tenté, à l'aide de contre-mesures, de mettre hors service les cartes pirates. Si ces attaques se sont révélées à la longue peu efficaces, le réel motif de la mise en place progressive du Seca2 et du TPScrypt est l'important décalage entre les ventes des démos non-OFFiciels et celui des abonnements souscrits ; cette information a également poussé les Majors Hollywoodiennes à menacer les deux sociétés si un cryptage plus efficace n'était pas mis en place.

Pour les autres, les croquemitaines des dialers, l'arnaque la plus commune consiste à te déconnecter de ton FAI pour te reconnecter, discrètement, sur un numéro à 2€ la minute. D'autres encore tentent de te fourguer des cartes non fonctionnelles, de type " Dallas ". On pourrait également s'interroger sur la notion de complicité et de recel de la part des opérateurs téléphoniques et autres sociétés spécialisées dans les dialers. Qui, sinon eux, fournissent le lien nécessaire à la constitution de l'escroquerie et reversent un pourcentage sur les sommes facturées ?

Loin de ces pousse-mégots, certains groupes mafieux disposent des ressources suffisantes pour s'attaquer de manière quasi-industrielle à tous les domaines liés aux cartes à puces ; incluant des techniques sophistiquées de clonage de cartes Sat officielles et de yescards. Bref, des vrais dangereux avec qui l'enchantement merlinesque peut se transformer en sorcière aux dents vertes.

Nul n'est censé ignorer la loi
La loi n° 86-1067 du 30 septembre 1986 relative à la liberté de communication réprime le délit de "captation frauduleuse de programmes télédiffusés". Ce délit, prévu par l'article 79-1 de ladite loi, expose son auteur à des poursuites devant le Tribunal Correctionnel ainsi qu'à deux ans d'emprisonnement et 30 000 euros d'amendes. Est également punie de 500 euros d'amende l'acquisition ou la détention, en vue de son utilisation, d'un équipement, matériel, dispositif ou instrument mentionné à l'article 79-1.

Same player shoot again ! Loin de tous ces affreux, le jeu du décodage continue sur les flots bleus du warez ; jeu où demeure une inconnue de taille: la date de la généralisation de ces deux cryptages. Que feront alors tous ces cyber-boucaniers devant leur écran noir ? S'abonneront-ils en masse ? Pas si sûr ! Les recherches les plus avancées portant sur les Magic Module - nécessitant un port PCMCIA - ainsi que sur la reprogrammation des firmwares des décodeurs sont prometteuses. Là encore, tout dépendra du talent des programmeurs pour maintenir le navire à flots.

En cette fin du mois d'août 2002, la mobilisation générale a été décrétée. Si la disponibilité du Seca2 reste assez floue, celle du TPScrypt est très improbable avant plusieurs mois. Les sites traitant du sujet laissent peu à peu la place à des forums et autres newsgroups censés privilégier un meilleur dialogue tout en maintenant un anonymat relatif. Les équipes de décryptage qui les composent sont sur le pied de guerre. Pour preuve, des sites apparaissent déjà permettant de télécharger un petit utilitaire dédié à l'exploration de l'algorithme du TPScrypt; la recherche des clés, ainsi partagée entres les ordinateurs de milliers d'internautes, devrait accélérer le décryptage.

Malgré ce sentiment de ne léser personne tout en étant membre d'une fraternité marchant vers le même but, le piratage satellite reste un délit qui peut être sévèrement réprimé. Les arrestations, quoi que peu médiatisées, sont fréquentes et les opérations de police ne touchent pas seulement les bandes organisées. Comme en témoigne l'arrestation de Stéphane Dupuy (encabané du 11 décembre au 28 février dernier), les particuliers peuvent être également concernés.

La motivation reste néanmoins importante dans l'underground Satellite. Quel que soit le cryptage numérique adopté, tous savent que son déchiffrage ne dépendra que du temps et du talent des chercheurs. Reste qu'un équilibre devra être trouvé avant qu'un piratage massif, induisant une réduction importante des abonnements, ne mette le système en danger. Le jeu des gendarmes et des voleurs a de beaux jours devant lui.

 

Conseiller cet article Réagir RSS ZATAZ Partager cet article sur Wikio Partager cet article sur Scoopeo Digger cet article ! Partager cet article avec mes amis sur Facebook ! Partager cet article sur Fuzz Partager cet article sur del.icio.us Envoyer cet article sur Blogmarks

Derniers contenus

Fuite de données d'auditeurs de France Info

29-04-2014 à 12:55 - 0 commentaire(s)

Ip, mail et système informatique des auditeurs web de France Info accessibles aux pirates.

Problème de sécurité pour M6 Boutique

29-04-2014 à 12:10 - 0 commentaire(s)

Un bug sur le site web de M6 Boutique pourrait permettre de piéger les clients de cet espace de télé achat.

Le contrôleur Européen de la Protection des Données a des fuites

29-04-2014 à 11:50 - 0 commentaire(s)

Le site Internet du Gardien Européen de la protection des données personnelles a des problèmes avec sa propre sécurité informatique.

Watch Dogs : plusieurs failles corrigées pour Chicago

28-04-2014 à 14:19 - 0 commentaire(s)

Plusieurs importants sites de la Ville de Chicago corrigés via le protocole d'alerte de zataz.

66 pays visés par un code malveillant dédié aux SMS

28-04-2014 à 11:51 - 0 commentaire(s)

SMS Android OS FakeInst, un logiciel malveillant qui utilise vos SMS pour détourner de l'argent.

Anonymous lance le projet AirChat

28-04-2014 à 11:40 - 0 commentaire(s)

AirChat, un projet Anonymous qui souhaite permettre la diffusion de données numériques par la bande FM.

Google rembourse des utilisateurs d'Android

28-04-2014 à 11:16 - 0 commentaire(s)

Un virus informatique cachée dans une application Android ? Google s'excuse et rembourse les internautes piégés.

Piratage d'une Université pour fabriquer des bitcoins

28-04-2014 à 11:02 - 0 commentaire(s)

Des pirates informatiques ont compromis cinq serveurs de l'Université de l'Iowa pour installer une fabrique de bitcoins.

Sur le même thème : Presse

World of Warcraft piraté

Une intrusion pirate, via une option mobile de World of Warcraft, laisse fuiter des données de joueurs.

ZATAZ Web TV HD de juin

L'émission du mois de juin de ZATAZweb.tv est en ligne. Au sommaire : détruire et effacer le virus Gendarme, Watch Dogs, Hacking, Black Market et grosses surprises.

Utiliser le Cloud est stupide !

Pour le pape de l´informatique libre, Richard Stallman, le cloud proposé par Google est une pure stupidité.

Linux Pratique Hors-Série 18

Le nouveau Linux Pratique Hors-Série vous présente 9 cas où la ligne de commandes est indispensable !

Le FBI sort les bisounours pour protéger Barack Obama

Le 44ème Président des Etats-Unis, Barack Obama va prendre définitivement son poste. Pour sa sécurité, le FBI a sorti l'informatique et les Bisounours.

Quand l'e-injection ne sert pas à soigner

La 39ème édition du journal MISC revient sur l’injection de données. Une technique informatique qui peut révéler les failles de sécurité.

Une petite b(a)ise avec Nicolas Sarkozy ?

Il fait chaud, ou presque ! C'est l'été, ou presque ! L'été semble être très hot dans les pages numérique du Figaro.

Le complot, les brutes et le truand

L'internaute français arrêté en Côte d'Ivoire aurait été chargé d'un reportage pour contrer les opposants aux présidents Laurent Gbagbo.

Vos réactions ( 0 )

Réagir

 


Syndication RSS

nabaztag

  • http://www.wikio.fr
  • netvibes
  • NewsGator Online
  • Rojo
  • Bloglines
  • Google

ZATAZ mobile et PDA